Julien Mas: I dreamed I was lockdown in Dakhla

Il y a des personnes qui gagnent des millions au loto, moi j’ai gagné un confinement en or ! En mars 2020, le monde du windsurf s'est arrêté. J’étais à Dakhla lorsque l’heure du confinement a sonné. Je ne pouvais plus rentrer chez moi. Imaginez un hôtel comme Dakhla Attitude avec une capacité de 300 personnes… vide… rien que pour vous et 10 de vos amis. C’est exactement ce qui s’est passé. C’était dingue ! Plusieurs fois, nous avons pensé que nous étions dans une émission de téléréalité car ce que nous vivions était absolument irréel. Fitness le matin, slakline avant le déjeuner, windsurf, kitesurf l’après-midi et soirée entre amis. Un confinement de rêve que je ne suis pas prêt d’oublier !

Filmée et éditée par Mariano Arias

 

JULIEN ON INSTAGRAM: @JULIENMAS_WINDSURFING

Please accept Marketing-Cookies to watch this content.

 

LE CHOIX MATOS DE JULIEN