WIND SPÉCIAL TEST 03-2018 / SEAL 4.7

GUNSAILS |  Test Seal 4.7 2018 Wind Magazine

„Réactivité et stabilité“

DESIGN : La Seal remplace la Blow dans la gamme Gun Sails sur le créneau des voiles compactes à quatre lattes. Gun annonce une voile totalement redessinée au niveau des positionnements de lattes, rond de guidant, outline et un profil plus plat au-dessus du wishbone.

SUR L'EAU : La Seal arbore un profil assez profond et bloqué sur le devant et le bas de la voile, mais dans les bras, on ressent une voile équilibrée qui propose du rendement et une large plage d’utilisation. En effet, la puissance est au rendez-vous, la main arrière est présente lorsqu’on la cherche pour se lancer au planing par exemple, mais aussi pour favoriser le passage de molles ou la remontée au vent. Dans la vague, c’est aussi souvent intéressant pour relancer instantanément après une manœuvre ou sur une section plate. D’un autre côté, la Seal reste bien stable quand le vent monte ce qui permet de l’exploiter assez loin. Dans les surfs, la maniabilité est bonne, mais on sent quand même des leviers sur le haut de la voile où la surface reste importante. La capacité à se neutraliser et à s’affiner en position ouverte pour libérer le rideur dans les rollers, cut-backs et autres moves modernes semble en progrès en comparaison à la Blow. La réactivité reste au rendez-vous pour varier les appuis, les trajectoires et passer d’un mode propulsion à la neutralité très rapidement ou basculer d’avant en arrière ou l’inverse durant les manœuvres.

VERDICT : Gun Sails fait des progrès indéniables en matière de finition et en look et propose un nouveau modèle intéressant alliant la modernité d’un profil compact réactif capable de donner de la finesse, à un profil propulsif et stable pour assurer du rendement et une large plage d’utilisation dans toutes les conditions. La Seal ne sera pas la voile la plus folle, mais compte tenu de ses qualités et de son prix, elle ne peut constituer un mauvais choix pour un rideur cherchant à compléter une planche multifin compacte.

LES PLUS : Plage d’utilisation, équilibre, polyvalence, prix
LES MOINS : Un peu plus de leviers


PLANCHEMAG SPÉCIAL TESTS 2018 / SEAL 4.7

GUNSAILS |  Test Seal 4.7 2018 Planchemag

Extraits du test :

« Elle offre une certaine fermeté et du nerf dans l’accélération avec ce zeste de tendresse nécessaire pour rester confortable, renforcé par une forte respiration de la chute (…) C’est une voile compacte qui présente une belle plage de réglages pour absorber plus ou moins le creux sur l’avant par la tension au wishbone (…) Mieux équilibrée que la moyenne dans le vent (…), la Seal privilégie le waveriding, le surf pur et dur avec une forte accélération dans le bottom et de l’appui disponible sur les deux mains pour conduire le virage.

Les + : Puissance, conduite en appui dans le surf, stabilité, plage d’utilisation, constante
Les - : un peu moins joueuse et facile à neutraliser que la moyenne

Ce site web nécessite des cookies pour fournir toutes ses fonctionnalités. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. - En savoir plus -