WIND SPÉCIAL TEST 03-2018 / VECTOR 7,8

GUNSAILS |  Test Vector 7.8 2018 Wind Magazine

"Un gros coffre sportif"

DESIGN : La Vector 2018 reprend des évolutions de la GS-R de slalom pour plus d’accélérations et un meilleur passage des molles. Son creux plus imposant que sur la Sunray gagne en profondeur dans la partie basse de la voile, supporté par 3 roll cams. Une 9,2 pour le petit temps et les lourds fait son apparition.

SUR L’EAU : Pour une voile dite de freerace, la Vector se grée simplement et bénéficie d’une aide au réglage bien précieuse. La Gun est imposante sans pour autant avoir des cotes en marge de ses concurrentes typées sport. La Vector montre une présence avérée avec ses 3 cambers, son fourreau très large, et son creux profond renforcé par une sangle de pied de mât qui permet à sa bordure de descendre très bas sous la rallonge. Il s’agit d’un profil proche d’une voile de course vu sa coupe avec du volume sur l’avant. Du coup, la Vector s’affiche plus pesante au pumping que les plus légères, avec une raideur franche. Il faut avoir une certaine expérience des voiles à cambers pour driver les équilibres du gréement. Une fois en place, son profil est figé, avec un comportement immuable. La motricité est bonne avec une parcimonie des retours jusqu’à mi-régime, puis une fois la top speed atteinte, la Vector montre l’un des meilleurs rendements du groupe. Ce moteur se démarque en pleine propulsion dans le vent où il pose ses watts pour une pratique dynamique. A contrario, son aisance de manipulation connaît un léger recul. Le jibe demandera l’acceptation d’un encombrement proche d’une voile de racing.

VERDICT : La Vector place son curseur largement du côté des moteurs sportifs avec un prix explosif. La 3 cam Gun se singularise de ce groupe et de la Sunray en développant plus de puissance et de top speed – au détriment de l’accessibilité. Par cette technicité, la Vector s’adresse à un habitué des cambers, désireux de taper dans la performance avant tout, pour booster un flotteur tout autant axé freerace.

Les plus : Rendement dans le vent, Top Speed, stabilité, prix
Les moins : Encombrement


PLANCHEMAG SPÉCIAL TESTS 2018 / VECTOR 7,8

GUNSAILS |  Test Vector 7.8 2018 Planchemag

Extraits du test :

« Explosive dans l’accélération pour décoller au planing, avec une bonne puissance et du jus, la Vector est nerveuse dans le pumping avec un bon retour (…) Dans les vents réguliers, c’est un régal avec la possibilité de relâcher à l’écoute, le creux ne recule pas et l’on gagne en appui/lift. C’est l’une des plus fermes en sensations, des plus nerveuses dans la risée, elle possède quelques gènes de voile de course (…) Au jibe, la rotation des cambers est excellente (…)

Les + : Facilité à gréer, vitesse, accélérations, prix, plage de réglages, performances
Les - : Plus nerveuse dans les vents rafaleux, pas la plus facile à sortir de l’eau (fourreau large dans ce groupe)


WINDSURFJOURNAL 08-2018 / VECTOR 7.1

GUNSAILS |  Test Vector 7.1 2018 Windsurfjournal

Retrouvez le test complet de la Vector 7,1 m² 2018 sur windsurfjournal.com

Modèle freerace emblématique chez le voilier allemand, la Gun Sails Vector est passée dernièrement entre les mains de Mathieu Bonno de Windsurfjournal.com pour une revue de détails et un test complet de la bête !

Présentation du produit
La Vector possède de vrais gènes de slalomeuse, plus modérée toutefois et moins radicale que la voile de race GS-R. C’est une voile freerace 3 cambers au départ planing explosif avec un excellent contrôle dans le vent fort. Ses objectifs sont clairs : puissance maximale au planing, en accélération et en vitesse de pointe, le tout avec un très bon contrôle. Sur ce millésime, le shape présente plus de volume en bas de la voile. Et c'est dans les conditions de vents légers qu'il s'exprime avec efficacité. La voile est propulsée et réagit immédiatement au moindre coup de pomping. En conditions de vents irréguliers et dans les trous d'air, la Vector est impassible. C’est une voile bien équipée avec des protections de lattes aux extrémités de ces dernières ainsi qu’une fenêtre de wishbone en néoprène qui peut se refermer grâce à une fermeture éclair. Suivant les tailles de voile, des mâts RDM peuvent être utilisés sur les petites tailles alors que les plus grandes voiles se montent sur des SDM. La têtière de la voile est en plastique et pourra donc être utilisée avec tous les mâts du marché.

Nos impressions
La marque Gun Sails a travaillé pour proposer une voile alternative à leur pure voile de course, la GS-R, en proposant une gamme complète de tailles entre 5.0 et 9.6 m². Cette Vector se doit d’être plus accessible et nous avons testé une voile de taille moyenne qui peut être utilisée en freerace, en slalom et également en windfoil. C'est une voile très simple à préparer, avec seulement 3 cambers et un fourreau plutôt étroit. Comparé aux voiles de course pure, les réglages se font rapidement aussi bien à l'amure qu'à l'écoute avec les mesures indiquées sur la voile. Il n’y a que pour le point d’écoute où nous avons dû ajuster la longueur de wishbone puisqu’il y a possibilité d’utiliser 2 œillets différents en hauteur, et qui sont décalés de quelques centimètres. Cette simplicité de mise en place nous a permis de profiter de nombreuses navigations. C’est en slalom freerace que nous avons été le plus à l’aise. Dans du vent établi, la voile délivre de la puissance mais elle est facilement contrôlable. Elle se déforme suffisamment pour libérer le surplus de puissance tout en permettant de forcer pour accélérer en gardant un profil stable. Les 3 cambers jouent bien leur rôle et la voile bouge très peu. Le creux de la voile en partie basse permet de pomper pour aller chercher le planing. Dans les vents légers, en windfoil ou en slalom, nous arrivions à bien nous équilibrer pour rapidement prendre la vitesse suffisante et déjauger. C’est le passage de ces cambers, dans les virements de bord ou dans les jibes, qui est vraiment impressionnant. Ils sont déjà passés que vous n’avez pas encore bordé la voile après récupération de l’autre côté, c’est vraiment agréable. En windfoil, cette voile assez rigide permet de rester bien droit et la navigation est efficace. Grâce à notre travail de test, nous avons eu une plage d’utilisation très importante puisque nous avons utilisé la même voile dans 8/10 nœuds en windfoil (Alpine foil avec aile Ultra Light Wind par vent d’Est et plan d’eau tout plat) et en slalom freerace avec la Severne Fox 105 ou la RRD X-Fire 114 dans des vents jusqu’à 30 nœuds. Les accélérations sont bonnes, le passage des surventes également mais il y a tout de suite de la main arrière avec une partie basse de la voile très porteuse. Nous n’avons forcément eu besoin de système de palans et nous avons utilisé très souvent un wishbone aluminium pour des performances très intéressantes. La bordure de la voile est bien posée sur le pont et le corps fait contrepoids pour accélérer encore et encore. Au contact des autres navigateurs, parfois équipés de matériel de slalom pur, nous étions loin d’être à la traîne. Cette voile a un très bon potentiel et nous avons apprécié les navigations avec cette voile simple et légère.

Cette voile est-elle faite pour vous ?
Cette Gun Sails Vector est destinée à tous ceux qui aiment la performance sans vouloir une voile trop typée et sans réglages pointus. Voile très simple d'utilisation, elle offre un rendement intéressant pour bon nombre de navigateurs avec un fourreau qui autorise encore quelques erreurs puisqu’il ne prendra pas trop de poids en cas de chute. Vous trouverez forcément la ou les Vector qui vous conviennent dans les choix de tailles possibles, un quiver de slalom ou de longue distance à prix raisonnable.

Les conditions du test
Nous avons commencé le test de cette voile en fin de printemps et le vent n'a pas été très souvent présent mais nous avons pu faire quelques belles navigations entre l'Almanarre par vent faible et vent médium et à Carqueiranne par vent plus fort jusqu’à 30 nœuds. Nous avons utilisé des planches de slalom/freerace comme la Fanatic Jag, la Severne Fox et la RRD X-Fire mais aussi en windfoil avec la Goya Proton, planche de slalom, qui possède un boîtier foil ready et la Fanatic Falcon Light Wind 159, elle aussi foil ready. Nous l’avons gréée uniquement avec le mât préconisé par la marque en 430 SDM, le modèle Select 100% carbone pour des performances optimales.

Ce site web nécessite des cookies pour fournir toutes ses fonctionnalités. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. - En savoir plus -